Emotion et cerveau droit
Vision et décision : la leçon d'un grand Homme

La fin d'un rêve ?

Rocard Ce matin, l'Association des anciens de Peat Marwick recevait Michel Rocard, qui a fait ce détour pour nous avant d'aller voter pour les motions socialistes.

Le sujet était "l'Europe".

J'ai retenu de son intervention franche et directe une message fort construit sur une conviction personnelle :

"L'EUROPE POLITIQUE EST MORTE !"

On entendait dans ce discours la fin d'un rêve qui a circulé en France et en Europe depuis Charlemagne, comme nous l'a rappelé michel Rocard.

Dans une Europe impuissante, sans moyens de défense ni moyens pour une politique étrangère, que les membres voient comme "une grande Suisse", sans territoire, avec une France perçue comme arrogante par tous ses partenaires, et des nouveaux entrants qui se sont débarassés du communisme grâce aux Etats-Unis (et non grâce à l'Europe), michel Rocard ne voit aucune issue pour les visions d'une Europe politique.

C'est la fin d'un rêve, un regard désabusé et "à quoi bon"iste sur l'Europe et la France. Un regard de spectateur.(Les pessimistes sont des spectateurs, a dit Goethe).

Pour en rajouter une louche, michel Rocard nous a prédit que le futur centre du Monde serait en Asie, et que tout ce que l'on fait en Europe pourra être délocalisé en Inde ou en Chine.

La bonne chose dans cette prise de conscience, c'est que le Nouveau Monde est à inventer, les nouvelles règles sont à écrire; tout commence aujourd'hui. De nouveaux leaders sont nécessaires pour prendre la place que laisse michel Rocard.

Les prétendants sont nombreux; mais où est la vision ?

Eternelle question, pour les Etats, la politique, et nos entreprises.

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.